faucon

faucon

faucon [ fokɔ̃ ] n. m.
falcun 1080; bas lat. falco, falconis, probablt de falx « faux », d'apr. la courbure du bec ou des ailes
1Oiseau rapace diurne (falconiformes), au bec court et crochu et aux ailes pointues. Faucon crécerelle, émerillon, émouchet. Faucon gerfaut, hobereau, pèlerin. aussi laneret, lanier. Faucon mâle. tiercelet. Chasse au faucon. fauconnerie, volerie. Apprivoiser, dresser un faucon ( affaitement) . Chaperon qui couvre la tête du faucon. Porter un faucon sur le poing. Faucon qui vole le gibier.
(1960 ; adapt. de l'angl. amér. hawk « aigle ») Fig. Polit. Partisan de la force dans le règlement d'un conflit. épervier, va-t-en-guerre. Les faucons et les colombes.
2(1511) Anciennt Petit canon en usage aux XVIe et XVIIe s. ⇒ fauconneau.

faucon nom masculin (latin falco, -onis) Oiseau rapace diurne, parfois domestiqué pour la chasse, et d'une taille plutôt petite, tel que le hobereau, le pèlerin, l'émerillon, le gerfaut, le lanier et le sacre, ou la crécerelle, non utilisée en fauconnerie. Dans un gouvernement, partisan de la manière forte, par opposition à colombe. Pièce d'artillerie en usage aux XVIe et XVIIe s.

faucon
n. m. Oiseau falconiforme (genre Falco), rapace aux ailes pointues, au vol rapide, excellent chasseur. (Diverses espèces, dont le faucon pèlerin et la crécerelle, étaient autrefois utilisées pour la chasse.)

⇒FAUCON, subst. masc.
A.— Oiseau rapace diurne caractérisé par une vue perçante, un bec et des griffes en forme de faux et dressé autrefois pour la chasse. Faucon pélerin, aire de faucon, lancer le faucon. Le noble délassement de la chasse au faucon ou à l'épervier (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 192).
B.— ,,Canon de petit calibre qui lançait des boulets d'un quart de livre ou d'une demi-livre`` (DG).
C.— Au fig., POL. [Dans un conflit] Partisan d'une politique dure, d'une solution de force. Les « faucons », au sein du gouvernement, réclament une riposte énergique (O., 23 nov. 1966 ds GILB. 1971).
REM. Falconidés, subst. masc. plur. Famille d'oiseaux comprenant la majeure partie des rapaces diurnes (cf. Encyclop. Sc. Techn., t. 5, 1971, p. 576).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. 1. Ca 1100 ornith. falcun (Roland, éd. J. Bédier, 1572); 2. 1466 (Lettres Louis XI, t. X, p. 253 : six couleuvrines faucons); 1534 faulcon « canon » (RABELAIS, Gargantua, éd. Ch. Marty-Laveaux, chap. 26, p. 101). II. 1966, supra. I empr. au b. lat. falco, -onis « faucon ». II prob. calque de l'angl. hawk littéralement « faucon », ce terme ayant servi à désigner aux USA les partisans d'une attitude intransigeante (1962 ds NED Suppl.2, s.v. dove), p. oppos. aux « colombes » désignant les partisans d'une politique conciliante. Fréq. abs. littér. :188. Bbg. ARVEILLER (R.). Fr. mod. 1974, t. 42, p. 278. — HEHN (V.). Kulturpflanzen und Haustiere in ihrem Übergang... Berlin, 1902, p. 375. — QUEM. DDL t. 3. — SAIN. Sources t. 2 1972 [1925] p. 400.

faucon [fokɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1080, falcun, Chanson de Roland; du bas lat. falco, à l'accusatif falconem, dér. probable de falx, falcis « faux » d'après la courbure du bec ou des ailes.
1 Oiseau rapace diurne au bec court et crochu, appartenant au genre Falco (Falconidés). || Faucon commun. Pèlerin. || Variétés de faucon. Crécerelle, émerillon, émouchet, épervier, gerfaut, hobereau, laneret, lanier, sacre, tartaret. || Le faucon mâle ( Tiercelet) est plus petit que le faucon femelle. || Petit faucon pris au nid ( Fauconneau, niais), non dressé ( Béjaune).Loc. Techn. || Faucon sors, qui n'a pas encore perdu son premier plumage. || Faucon hagard, faucon de repaire, qui a eu une ou plusieurs mues.Bandes, taches ( Maille) sur le plumage ( Pennage) du faucon. || Serres, griffes du faucon.
1 Le faucon qui est naturel en France est gros comme une poule (…) ses ailes, lorsqu'elles sont pliées, s'étendent presque jusqu'au bout de la queue; je ne dirai rien des couleurs, parce qu'elles changent aux différentes mues, à mesure que l'oiseau avance en âge (…) j'observerai encore qu'ils (les fauconniers) se servent du tiercelet de faucon, c'est-à-dire du mâle, lequel est d'un tiers plus petit que la femelle, pour voler les perdrix, pies, geais, merles et autres oiseaux de cette espèce, au lieu qu'on emploie la femelle au vol du lièvre, du milan, de la grue et des autres grands oiseaux.
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Le faucon, Œ., t. V, p. 134 (→ Égal, cit. 26).
tableau Noms d'oiseaux.
Chasse au faucon. Fauconnerie, volerie. || Chasser au faucon. || Apprivoiser, dresser un faucon. Affaiter (→ Cerf, cit. 4). || Longe qui retient le faucon. || Bague à la patte du faucon. Vervelle. || Capuchon ( Chaperon) qui couvre la tête du faucon. || Porter un faucon sur le poing. || Décoiffer, lancer le faucon. || Faucon qui poursuit le gibier. Voler (trans.). || Faucon gruyer, dressé pour chasser la grue. || Rappel du faucon. Réclame.
2 Bel-Kassem (…) sort en équipage de chasse, escorté de ses lévriers, avec ses fauconniers en habit de fête, ses pages étranges, et portant lui-même un faucon agrafé sur son gantelet de cuir.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 81.
3 Il (Julien) préférait chasser loin du monde, avec son cheval et son faucon. C'était presque toujours un grand tartaret de Scythie, blanc comme la neige. Son capuchon de cuir était surmonté d'un panache, des grelots d'or tremblaient à ses pieds bleus : et il se tenait ferme sur le bras de son maître pendant que le cheval galopait, et que les plaines se déroulaient. Julien, dénouant ses longes, le lâchait tout à coup; la bête hardie montait droit dans l'air comme une flèche; et l'on voyait deux taches inégales tourner, se joindre, puis disparaître dans les hauteurs de l'azur. Le faucon ne tardait pas à descendre en déchirant quelque oiseau, et revenait se poser sur le gantelet, les deux ailes frémissantes.
Flaubert, la Légende de saint Julien l'Hospitalier, I.
2 (1960; adapt. de l'amér. hawk « aigle » opposé à dove « colombe »). Fig. (polit.). Partisan de la force dans le règlement d'un conflit. Épervier (fig.). || Les membres du conseil de guerre se sont partagés entre faucons et colombes. || « Dur réveil ! Certes, la plupart des experts, y compris ceux qui se rangent dans le camp des faucons, ne croient pas, dans un avenir prévisible, au déclenchement d'un conflit nucléaire entre l'Est et l'Ouest » (le Point, no 403, 13 juin 1980, p. 48).
3 (1511). Anciennt. Petit canon en usage aux XVIe et XVIIe siècles ( Fauconneau).
DÉR. Fauconneau, fauconnerie, fauconnier, fauconnière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Faucon — Faucon …   Deutsch Wikipedia

  • Faucon — Saltar a navegación, búsqueda Faucon País …   Wikipedia Español

  • faucon — FAUCON. s. m. Oiseau de proye l un des plus nobles entre les oiseaux de leurre. Faucon pelerin, gentil, niais, hagard. faucon de passage. le tiercelet de faucon. l aire d un faucon …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Faucon — Pour le sens, voir Falco et Falcou. Le nom Faucon est surtout porté dans la Seine Maritime et le Pas de Calais, mais on le rencontre aussi en Rhône Alpes. Diminutifs : Fauconet (21), Fauconneau (47, 33, 18), Fauconnet (16, 24, 33), Fauconney (21) …   Noms de famille

  • faucon — Faucon, voyez Faulcon …   Thresor de la langue françoyse

  • faucon — faucon(e, oun, onet obs. ff. falcon, et …   Useful english dictionary

  • Faucon — Pour les articles homonymes, voir Faucon (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Faucon  » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • faucon — (fô kon) s. m. 1°   Oiseau de proie de l ordre des rapaces. •   Si tu voyais mettre à la broche Tous les jours autant de faucons Que j y vois mettre de chapons, Tu ne me ferais pas un semblable reproche, LA FONT. Fabl. VIII, 21. •   On connaît l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FAUCON — s. m. Oiseau de proie dont la vue est extrêmement perçante, et qui est un des plus remarquables entre les oiseaux de leurre. Faucon de passage. Tiercelet de faucon. L aire d un faucon. Dresser un faucon pour la chasse. Chasser avec le faucon.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FAUCON — n. m. Oiseau de proie dont la vue est extrêmement perçante, qui forme un genre de l’ordre des Rapaces et qu’on dressait autrefois pour la chasse. L’aire d’un faucon. Chasser au faucon, La chasse au faucon. Porter un faucon sur le poing. Décoiffer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”